Configuration du système (Mandriva 2008.0 à 2010.0) En route avec Tux

Mises à jour

25 - 26 nov 09 : configuration du réseau.

Introduction

Païou ne prétend pas vous indiquer comment vous devez configurer votre système.
Il vous montre simplement comment il a configuré le sien et espère ainsi vous donner quelques idées pour que vous puissiez configurer le vôtre.

Pour visualiser les vignettes, à droite, survolez simplement la vignette avec la souris.

Haut

Définitions

Dans un popup : quelques définitions de base : Cliquez

Conventions d'écriture

Dans un popup : les conventions d'écriture relatives à ce site : Cliquez

Haut

Configuration du réseau et de l'accès à internet

Procédure

Normalement, vous configurerez tout ceci grâce au Centre de Contrôle Mandriva, onglet latéral Réseau et Internet.
Si vous avez une carte WiFi avec chipset Broadcom, regardez la page spécifique.

Connexion ethernet

C'est ce que vous choisirez si vous êtes relié par câble éthernet à un concentrateur réseau, à un routeur ou à une Xbox, mais également si vous êtes reliés à une Xbox par câble USB.

Définition des hôtes

Lorsque vous avez un réseau local, il peut être intéressant de définir quelques machines locales ayant une adresse IP fixe (des hôtes). Ce sont souvent les serveurs.

Fichiers concernés

Si vous êtes curieux, vous vous demanderez certainement quels sont les fichiers affectés par cette configuration

/etc/hosts

Il contient une liste associant le nom de machine - adresse à son adresse IP. Il permet de bypasser la résolution de nom classique (qui interroge les serveurs DNS), habituellement pour des serveurs dont on connaît l'adresse.
Sa syntaxe est très simple : adresse_IP nom_machine alias1 alias2...
Exemple, avec uniquement la machine locale, telle qu'elle est définie par défaut :

127.0.0.1 localhost.localdomaine localhost

Un autre exemple, plus complet :

127.0.0.1 test.blotz localhost
192.168.0.2 tux.blotz tux
192.168.0.3 tuxette.blotz tuxette

/etc/host.conf

resolver est un ensemble de routines qui fournit un accès au système DNS (serveur de noms)

Le fichier /etc/host.conf indique de quelle façon l'ordinateur doit résoudre un nom de machine, c'est à dire trouver l'adresse IP qui y correspond.
En général son contenu est :

order hosts,bind
multi on
nospoof on
spoofalert on

petites précisions :
multi on : resolv renverra toutes les adresses valides d'un hôte figurant dans le fichier /etc/hosts
nospoof on : resolv demandera son nom à l'hôte et le compare à celui de la liste hosts. Il y a échec de connexion si désaccord.
spoofalert on : en cas de désaccord, un message est placé dans syslog.

/etc/resolv.conf

Ce fichier indique le ou les domaines de recherche ainsi que l'adresse des différents serveurs DNS à utiliser.
Son contenu pourrait être semblable à :

nameserver 192.168.0.1
nameserver 212.27.53.252
nameserver 212.27.54.252

Si votre réseau n'a pas de serveur de nom, la première ligne n'existe pas.

/etc/sysconfig/network

Ce fichier définit la configuration générale du réseau.
Son contenu ressemble à :

HOSTNAME=localhost.localdomain
NETWORKING=yes
METRIC=10
CRDA_DOMAIN=FR

La première ligne est modifiée si vous avez défini un nom :

HOSTNAME=test.blotz

/etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-eth0

Pour chaque carte réseau de la machine, il y a un fichier du genre ifcfg-xxxx
Avec un adressage dynamique, délivré par un serveur DHCP, son contenu ressemble à :

DEVICE=eth0
BOOTPROTO=dhcp
ONBOOT=yes
METRIC=10
MII_NOT_SUPPORTED=no
USERCTL=yes
RESOLV_MODS=no
IPV6INIT=no
IPV6TO4INIT=no
ACCOUNTING=yes
DHCP_CLIENT=dhclient
DHCP_HOSTNAME=test.blotz
NEEDHOSTNAME=yes
PEERDNS=yes

Avec une adresse fixe, le contenu pourrait être :

DEVICE=eth0
BOOTPROTO=static
IPADDR=192.168.0.4
NETMASK=255.255.255.0
GATEWAY=192.168.0.254
ONBOOT=yes
METRIC=10
MII_NOT_SUPPORTED=no
USERCTL=yes
DNS1=212.27.53.252
DNS2=212.27.54.252
RESOLV_MODS=no
IPV6INIT=no
IPV6TO4INIT=no
ACCOUNTING=yes

Haut

Gestion des paquetages

Vous trouverez, ici, les utilisations les plus courantes, telles que installation, désinstallation, mise à jour ...
La gestion des paquetages peut se faire :

  • de manière entièrement graphique
  • en ligne de commande

Configurer les sources ou les dépôts

Définition des sources

Les sources (ou dépôts) sont les différents endroits où vous pouvez trouver les applications (logiciels, paquetages) que vous voulez installer.
Avant de continuer, jetez un oeil aux définitions des sources des media, de plf ...

Dans un popup : les définitions selon le wiki Mandriva : Cliquez

L'appliquette bleue Powerpack

Si vous avez installé d'édition Powerpack, vous pouvez voir apparaître une appliquette bleue, avec une flèche blanche : l'appliquette Powerpack.
Elle vous permet de configurer le dépôt spécifique aux applications Powerpack, ainsi que de leurs éventuelles mises à jour.

Et si vous avez une édition Powerpack et que l'appliquette ne s'affiche pas.
Vous pouvez configurer ce dépôt, soit avec le Centre de Contrôle Mandriva et une source personnalisée, soit dans une console, avec urpmi.addmedia.
Voyez ci-dessous.

Haut

Configurer avec easyurpmi

C'est une méthode très simple.

Vous avez une version 2008.1 ou plus récente

easyurpmi.zarb.orgaccédez au site Dans une nouvelle fenêtre (onglet) : le site easyurpme : Cliquez

Cliquez simplement sur les boutons Ajouter les medias Officiel et/ou Ajouter les medias PLF et suivez les consignes

Vous avez une version 2008.0 ou antérieure

L'ancienne méthode doit être utilisée

Haut

Configurer les sources "Officiel" avec le centre de contrôle

Cette méthode ne permet pas d'ajouter les sources PLF.

Haut

Configurer les sources "personnalisées" avec le centre de contrôle

Cette méthode permet d'ajouter tout type de source, à condition d'en connaître l'adresse exacte.

Configurer avec la console (superutilisateur)

D'abord, il faut supprimer les médias amovibles, pour éviter que Mandriva réclame d'insérer un CD lors d'installation d'un paquetage. Tapez : urpmi.removemedia -a

Pour rajouter un dépôt, on utilisera la commande urpmi.addmedia nom_du_dépôt url_du_dépôtExemple :
urpmi.addmedia plf-free ftp://ftp.free.fr/pub/Distributions_Linux/plf/mandriva/2009.0/non-free/release/binary/i586/ with media_info/hdlist.cz
ou encore urpmi.addmedia restricted https://toto%40free.fr:mot_de_passe@dl.mandriva.com/rpm/comm/2009.1/i586/ with media_info/hdlist.cz

Mettre à jour une source :urpmi.update nom_source
Mettre à jour toutes les sources :urpmi.update -a
Mettre à jour tous les paquetages installés :urpmi --auto-select
Mettre à jour toutes les sources, puis tous les paquetages :urpmi --auto-update

Haut

Installer ou désinstaller un paquetage

Méthode graphique

Haut

Méthode console

  • Lancez la console en mode superutilisateur (le mot de passe root vous sera demandé)
    TableauBord/Sessions de terminal/Shell superutilisateur
    • Connaître le nom exact du paquetage lorsque vous n'en connaissez qu'une partie :
      urpmq drak
      vous donne la liste de tous les paquetages qui contiennent 'drak'.
    • Savoir si un paquetage est déjà installé :
      rpm -q printerdrake
      vous donnera la version du paquetage, s'il est installé.
    • Installer un paquetage, toutes ses dépendances et tous les paquetages suggérés :
      urpmi drakbackup
      L'installateur vous demandera confirmation, s'il y a également des dépendances à installer.
    • Installer un paquetage, toutes ses dépendances et sans les paquetages suggérés :
      urpmi --no-suggest drakbackup
      L'installateur vous demandera confirmation, s'il y a également des dépendances à installer.
    • Désinstaller un paquetage et toutes ses dépendances :
      urpme mc
    • Tester l'installation d'un paquetage, sans installer
      urpmi --test drakbackup



À partir d'ici, le contenu n'est pas encore terminé !
Travaux


 

Haut
 

Les pages relatives aux tutoriels :

Installation : avant, pendant, après Installation, pas à pas, de 2008.0 Installation, depuis internet Installation en réseau
Comment MDV sélectionne les paquetages Créer sa liste de paquetages
Configuration du système Configuration d'un utilisateur KDE Serveur de fichiers avec ProFTPD Partage de fichiers avec NFS
Réveiller un ordinateur à distance Commander un ordinateur à distance avec ssh
Le son et la gestion du son La video et la gestion des images Découvrir la puissance de Gstreamer
Faire des sauvegardes générales Nettoyer le répertoire /home Changer de client de messagerie Synchroniser fichiers et répertoires
Créer sa distribution personnelle Autopsie d'une distribution Mandriva

Les différentes rubriques :

Accueil Ordinateur Mandriva Tutoriels Initiation à la programmation Maison bioclimatique
On se lasse de tout, sauf de comprendre.
Attribué à Virgile.