Utilisation de rsync

Introduction

Si vous n'êtes pas encore familiarisés avec les notations de ce site, jetez un oeil à la page : Cliquez, puis revenez ici.

Pour visualiser les vignettes, à droite, survolez simplement la vignette avec la souris.

Rsync a été créé pour synchroniser deux répertoires appartenant à deux ordinateurs différents : r, comme remote (distants) et sync, comme synchroniser.

La synchronisation consiste à obtenir que deux éléments soient strictement identiques à un moment donné. Cela peut être des fichiers ou des répertoires complets.

Dans les faits, les utilisations peuvent être très différentes :

Haut

Installation

rsync doit être installé sur les deux postes, lorsque la synchronisation de fait entre deux ordinateurs.

En prinsipe, rsync est déjà installé.
Vous pouvez le vérifier, soit avec MCC, le centre de contrôle de Mandriva, soit en tapant urpmi rsyncdans une console root. Cette commande installe rsync ou délivre un message si rsync est déjà installé.

Vous pouvez également installer, avec MCC ou urpmi, une interface graphique très agréable : grsync

Haut

Les options de rsync

Les options sont très nombreuses, ce qui fait de rsync un outil très puissant.
Vous n'en trouverez que quelques unes ici.

La syntaxe générale est très simple :
rsync [options] source destination où source et destination peuvent être, chaque fois, un fichier ou un répertoire.

Quelques options :

 -v, --verbose               plus loquace
 -q, --quiet                 moins loquace
 -r, --recursive             visite récursive des répertoires 
 -l, --links                 copie les liens symboliques comme liens symboliques 
 -p, --perms                 préserve les permissions
 -t, --times                 préserve les dates
 -o, --owner                 préserve le propriétaire (root uniquement)
 -g, --group                 préserve le groupe
 -D, --devices               préserve les périphériques (root uniquement)
 -H, --hard-links            préserve les liens matériels
 -a, --archive               mode archivage; identique à -rlptgoD (pas -H)
 -c, --checksum              utilise la somme de contrôle, pas la date ni la taille
			

Dans un popup, la page man de rsync, avec toutes les options Cliquez

Haut

Utilisation en mode local

En mode local, rsync est utilisé pour garder une copie identique d'un fichier ou d'un répertoire.

Cela peut être la synchronisation d'une clé USB ou d'un disque dur externe avec le contenu du poste de travail, par exemple lorsque vous voulez faire des sauvegardes.
Le périphérique externe se trouve alors généralement dans le répertoire /media/disk.

Le partage NFS avec un autre ordinateur, connecté via le réseau, est également considéré comme une utilisation en mode local.
Le répertoire "distant" est alors généralement monté en /mnt/nfs ou /mnt/pub.

Dans une console

Ouvrez un terminal (Vous avez peut-être placé une icône dans la barre de lancement rapide).

Pour synchroniser un fichier de votre clé USB avec son original :
rsync ~/Documents/Ordinateur/Bases_prog.sxw /media/disk/Ordinateur/Bases_prog.sxw (souvenez-vous, ~ signifie votre répertoire personnel dans /home).

Pour synchroniser tout un répertoire de votre clé USB avec son original :
rsync -av ~/Documents/Ordinateur/ /media/disk/Sauvegarde/ (remarquez le / à la fin du nom des répertoires. Il signifie : comparer le contenu du répertoire).
Ici, vous avez ajouté les options -a (archive = préservation des liens symboliques, périphériques, attributs, permissions, propriétés, etc lors du transfert) et -v (verbeux, bavard)

Haut

Avec grsync

L'interface graphique grsync vous évite de taper les commandes. Installez le paquetage grsync.

Interface graphiqueVous pouvez également installer, avec MCC ou urpmi, une interface graphique très agréable : grsync
grsync vous permet de sélectionner facilement le répertoire source, le répertoire de destination et les options. En survolant une option avec la souris, une bulle vous donne des précisions sur l'option en question.
Si vous devez utiliser régulièrement un ensembles de réglages, vous pouvez créer une session avec vos réglages (sauve_georges, dans l'exemple). Vous pouvez créer autant de sessions que vous avez réglages spécifiques.

Haut

Se synchoniser sur un serveur distant

Vous voulez synchroniser le contenu d'un répertoire de votre ordinateur avec un répertoire d'un ordinateur distant.

Un exemple : votre ordinateur est le miroir local d'un site donné accessible par le protocole rsync. Vous voulez donc assurer la synchronisation de votre ordinateur avec ce site.

rsync utilise un protocole de mise à jour à distance très efficace afin d'accélérer significativement le transfert de fichiers lorsque le fichier de destination existe déjà.
Ce protocole de mise à jour à distance permet de ne transférer que la différence entre deux jeux de fichiers à travers le réseau, en utilisant un algorithme de recherche de somme de contrôle.
Par défaut, il établit ses connexions sur le port TCP 873.

Dans une console

L'ordinateur distant, le serveur, est organisé en modules. Vous pouvez accéder à un module donné ou même directement à un de ses sous-répertoires.
Pour connaître les modules du serveur, tapez dans une console :
rsync adresse_du_derveur::

Pour synchroniser un répertoire local avec un répertoire distant, la syntaxe est :
rsync [options] adresse::nom_du_module/répertoire/ répertoire_local/ où la source et la destination sont chaque fois un répertoire dont il faut synchroniser le contenu, ce qui se traduit par le "/" final.

Pour synchroniser un fichier local avec un fichier distant, la syntaxe est :
rsync [options] adresse::nom_du_module/répertoire/fichier_distant répertoire_local/fichier_local

Haut

Avec grsync

Interface graphiqueAvec grsync, pas de grands changements par rapport à un usage local. Il suffit d'écrire correctement l'adresse de la source adresse::nom_du_module/répertoire/, par exemple :
carroll.cac.psu.edu::Mandrivalinux/official/2008.1/x86_64

Haut

Créer un serveur rsync

Si vous devez administrer un réseau, petit ou grand, il est beaucoup plus intéressant de faire les mises à jour de chacun des postes du réseau depuis un serveur local, plutôt que de faire cette mise à jour individuellement, via internet. Vous créez un miroir local sur votre serveur. Vous configurez votre serveur afin qu'il soit aussi un serveur rsync.

Pour ceci, il faut :

Vous pouvez alors y accéder depuis les autres ordinateurs

Haut
 

Les pages relatives aux tutoriels :

Installation : avant, pendant, après Installation, pas à pas, de 2008.0 Installation, depuis internet Installation en réseau
Comment MDV sélectionne les paquetages Créer sa liste de paquetages
Configuration du système Configuration d'un utilisateur KDE Serveur de fichiers avec ProFTPD Partage de fichiers avec NFS
Réveiller un ordinateur à distance Commander un ordinateur à distance avec ssh
Le son et la gestion du son La video et la gestion des images Découvrir la puissance de Gstreamer
Faire des sauvegardes générales Nettoyer le répertoire /home Changer de client de messagerie Synchroniser fichiers et répertoires
Créer sa distribution personnelle Autopsie d'une distribution Mandriva

Les différentes rubriques :

Accueil Ordinateur Mandriva Tutoriels Initiation à la programmation Maison bioclimatique
On se lasse de tout, sauf de comprendre.
Attribué à Virgile.